Accueil

A propos du dernier récital à Gaveau

«  Combien le piano chante-t-il ! Pour conclure ce parcours chopinien, le Troisième Scherzo montre que le pianiste français sait tout autant maitriser les grandes envolées et dompter les larges sauts de dynamique (…)François Dumont encore une fois nous émeut par la subtilité de son toucher. »
(Jean-Pierre Robert, on-mag, Janvier 2018)

« L’éloquence et l’art accompli de la narration que l’on aime tant chez le pianiste français prennent pleinement leur envol, leur essor. L’élan et la poésie s’allient (…) un peintre des émotions. »
(Emmanuelle Giuliani, La Croix, Janvier 2018)

«François Dumont possède une empreinte sonore caractéristique. On remarque tout d’abord la beauté sonore de son toucher, mais aussi le soin qu’il prend à octroyer à chaque ligne, chaque motif, la place qui lui revient au sein de l’ensemble . (…) Un art de l’équilibre, sensible et solide.»
(Jacques Chuilon, Mediapart, Janvier 2018)